Tout comprendre sur la vitesse, l’amplitude et la cadence.

Tout comprendre sur la vitesse, l’amplitude et la cadence.

décembre 9, 2020 0 By Daphne Maujean

Que ce soit à l’obstacle ou en dressage, le travail de la vitesse, de la cadence et de l’amplitude sont des notions fondamentales. On peut entendre ces termes dans toutes les disciplines et à tous les niveaux, bien que parfois les cavaliers aient tendance à les confondre et à ne pas comprendre comment les travailler.

Mais alors, que signifient exactement la vitesse, l’amplitude et la cadence ? C’est ce que nous allons aborder dans cet article, afin de vous permettre de revoir les bases de ces trois notions et d’apprendre à les différencier. Nous vous proposerons aussi plusieurs exercices qui vous aideront à objectiver vos sensations à cheval.

 

I. La vitesse

La vitesse correspond à la durée nécessaire pour parcourir une certaine distance.

Ce n’est cependant pas une notion spécifique à la pratique de l’équitation. Effectivement, on la retrouve dans de nombreux domaines tels que l’automobile ou la course à pied par exemple. Bien que l’unité universelle de calcul de la vitesse soit le km/h ou le m/s, en équitation la vitesse est donnée en m/min.

 

Calculer la vitesse est simple. Il suffit de diviser la distance que vous avez parcourue par le temps que vous avez mis pour la parcourir.

 

La notion de vitesse est cruciale dans plusieurs disciplines en sport équestres. Lors d’un parcours de CSO, c’est elle qui va vous aider à améliorer votre chronomètre par rapport à vos concurrents, et ainsi vous permettre de prétendre à la victoire.

La vitesse de référence en concours varie de 250m/min jusqu’à 400m/min en fonction des épreuves et des niveaux, selon les normes de la FFE.

vitesse de référence CSO

Travailler sur la vitesse de votre galop est primordial, que ce soit sur le plat comme à l’obstacle. 

Cela vous permet de vérifier que vous pouvez contrôler votre cheval indépendamment de la vitesse imposée.


Être au contrôle de son cheval signifie que vous pouvez varier la vitesse de votre cheval par des transitions intra-allures, tout en gardant la même qualité d’allure et un cheval décontracté et en équilibre sur ses hanches tout en engageant ses postérieurs. A l’opposé, si vous n’avez pas assez de contrôle, votre cheval va prendre trop de vitesse, ce qui va impacter la qualité de ses allures et son équilibre. Lors d’un concours, ses sauts et son tracé vont aussi se détériorer.

Une vitesse excessive détériore l'équilibre du cheval

De plus, cela vous permet de vous exercer à trouver le bon galop de concours. Travailler sur le galop de concours vous permet non seulement d’être plus efficace une fois en piste, mais aussi de vous entrainer sur certains points qui demandent énormément de maitrise, tel que le barrage par exemple.

Pour vous entrainer, nous vous proposons un exercice type afin de travailler à la fois le contrôle, la recherche du galop de référence et la condition physique de votre cheval.

Exercice pour s'entrainer sur la vitesse du galop

Cependant, trouver le bon galop de concours lors du travail à la maison peut parfois s’avérer compliqué. C’est pourquoi la sangle connectée iPULSE est là pour vous aider. Grâce au mode live de l’application iSPORT, vous pouvez suivre votre vitesse calculée en temps réel par la sangle. Cela va aussi vous permettre d’objectiver vos sensations et ainsi améliorer votre ressenti pour retrouver plus rapidement le bon rythme lors de vos prochaines séances.

Vitesse mode live application iSPORT CWD

II. L'amplitude

L’amplitude, calculée en mètre, peut être définie comme la taille des foulées, c’est-à-dire la distance parcourue par le cheval pendant une foulée. Ainsi, plus la distance parcourue en une foulée est importante, plus l’amplitude sera élevée puisque le cheval couvrira plus de terrain.

Bien que parfois confondues par les cavaliers, l’amplitude et la vitesse peuvent se travailler de façon bien distincte. En effet, un cheval peut faire plus ou moins de foulées et mettre le même temps pour couvrir une distance. Sur le même principe, allonger une allure ne signifie donc pas forcément aller plus vite mais juste augmenter l’amplitude des foulées.

 

Le travail de l’amplitude est essentiel et très complet, pour vous comme votre cheval.

Cela vous demande de savoir adapter votre position et votre équilibre en fonction de l’amplitude souhaitée. Et cela apprend à votre cheval à rester en équilibre sur ses hanches, tout en étant cadencé.

Sur le long-terme, travailler l’amplitude vous permettra de réagir plus rapidement et d’être plus précis dans vos demandes. Et cela permettra à votre cheval de muscler son arrière-main et d’améliorer sa qualité de saut.

 

Voici deux exercices, un sur le plat et un à l’obstacle, qui vous permettront de travailler cette notion très importante :

Exercice pour travailler l'amplitude du cheval
Exercice pour travailler l'amplitude du cheval à l'obstacle

Attention cependant lors de ces exercices à ne pas pousser votre cheval au-delà de ses limites physiques car cela peut détériorer son équilibre et lui faire perdre son impulsion. Grâce à la sangle iPULSE, vous pouvez suivre avec précision la fréquence cardiaque de votre cheval et ainsi voir s’il est en difficulté.

Fréquence cardiaque iPULSE iSPORT

III. La cadence

La cadence correspond au rythme du cheval : plus il fera de foulées en un temps donné, plus sa cadence sera élevée.

Sangle iPULSE mesure la cadence du cheval

Comme la vitesse, la cadence n’est pas une notion spécifique à la pratique des sports équestres. En effet, lorsque l’on joue d’un instrument comme le piano par exemple, on calcule la cadence grâce à un métronome.

Cependant, lors du calcul de la cadence, seul le rythme compte. L’amplitude et la vitesse ne sont donc pas prises en compte dans ce calcul car une cadence élevée (grand nombre de foulées par seconde) peut signifier une amplitude très réduite et par conséquent une vitesse lente.

 

La cadence est une notion importante car elle permet au cheval de travailler en équilibre et avec du rebond, ce qui favorise son impulsion. Tout cela permet de rendre le cheval plus disponible aux demandes de son cavalier.

Ce que tout cavalier recherche lorsqu’il travaille sur la cadence c’est la régularité. C’est-à-dire que la cadence doit rester toujours la même, indépendamment des changements d’amplitude ou de vitesse.

 

Il est aussi intéressant de travailler sur les variations de cadence, qui peuvent être utiles pour mieux ressentir par la suite lorsque le cheval évolue dans une cadence régulière.

Voici un exercice qui vous permettra de travailler sur cette notion :

Exercice pour travailler la cadence du cheval

Ressentir lorsque son cheval modifie sa cadence reste tout de même un exercice délicat qui met du temps à être maitrisé. La iPULSE est donc là pour vous aider à objectiver vos sensations et à parfaire votre ressenti. En effet, grâce au mode live de l’application iSPORT, vous pouvez suivre en direct la cadence de votre cheval et ainsi associer ces données avec ce que vous ressentez sous la selle.

Cadence mode live application iSPORT CWD

En résumé...

Bien que distinctes, ces trois notions sont tout de même en relation grâce à une formule très simple :

Relation entre la vitesse, la cadence et l'amplitude

En effet, si vous augmentez votre cadence tout en conservant la même amplitude, cela implique que votre vitesse augmente aussi. Il en est de même si vous augmentez l’amplitude en gardant la même cadence. A l’inverse, augmenter votre vitesse ne signifie pas forcément que votre amplitude ou votre cadence vont augmenter.

Savoir différencier ces 3 notions est donc primordial pour comprendre le fonctionnement de son cheval et ainsi travailler dans le bon sens.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone : 05 35 00 42 79 ou par mail : isport@cwdsellier.com !